du lait et du miel, de l'Exode

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

du lait et du miel, de l'Exode

Message par Keyril le Dim 13 Mar - 11:09

Esaïe 7
14 C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous). 15 De crème et de miel il se nourrira, jusqu’à ce qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien.

La vierge est une terre Sainte, le lieu du repos de Dieu promis aux siens. C'est de ce lieu de repos qu'émerge la pierre.
De cet idée de repos offert par Dieu à son enfant avant sa pleine maturité, je pense que c'est ainsi que le fils de l'Homme, afin que l’Écriture soit accomplie, vient demeurer à Nazareth (Nazareth = "verdoyant, germe, rejeton " ou "protectrice, gardienne" ou encore ''ville des Nazirs'').
Le symbolisme du lait et du miel semblent s'apparenter à la douceur nourricière (de l'homme à la nature, donc de l'homme à Dieu). Dans le Cantique des cantiques, la formule fait partie de la relation amoureuse. La femme aimée est décrite avec les caractéristiques de la terre d'Israël. En l'embrassant, l'amant goûte au lait et au miel (Ct 4,11). Le miel est le symbole de la douceur, de la bonté, des choses agréables : « Les paroles aimables sont un rayon de miel » (Pr 16,24); « Les paroles de Yahvé sont plus douces que le miel » (Ps 19,11).

Esaïe 7
16 Avant que cet enfant sache rejeter le mal et choisir le bien, la terre dont les deux rois te font trembler sera laissée à l’abandon.

S'ensuit cette idée de stabilité extérieure qui sera dissoute avant que le fils de l'Homme soit prêt.
Que signifie laissée à l'abandon ? Si la terre dont il est alors question est celle des guerres des hommes, cet extrait suggère de tenir bon lorsque deux rois se lèvent pour la conquérir, en attendant le souffle qui les fera abandonner - car d'autres annonceront le deuil pour « ceux qui refusent les eaux de Silo qui coulent doucement » Silo était le lieu de l'arche d'Alliance – cela m'évoque les eaux qui coulent dans le Christ.

Esaïe 7
20 En ce jour, le Seigneur, au moyen du rasoir pris en location sur les bords du fleuve par l'entremise du roi d'Assyrie coupera les cheveux de la tête et les poils des jambes; il fera tomber la barbe elle-même.

Esaïe 8
07 eh bien ! voici que le Seigneur va faire monter contre eux les eaux puissantes et abondantes de l’Euphrate – c’est le roi d’Assour et toute sa gloire. Partout le fleuve sortira de son lit, il franchira toutes ses digues. 08 Il forcera l’entrée de Juda, il l’inondera, le submergera, montera jusqu’à son cou. Ses ailes déployées couvriront l’étendue de ton pays, ô Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).

Esaïe 10
5 Malheur à Achour, instrument de ma colère, aux mains de qui mon courroux est un bâton vengeur! 6 Je le déchaîne contre une nation perverse, je lui donne pouvoir sur un peuple, objet de ma réprobation, pour y exercer le pillage, prendre ses dépouilles, et le fouler aux pieds comme la fange des rues. 7 Mais lui ne l'entend pas ainsi, son cœur ne pense pas de la sorte: semer des ruines, voilà son dessein, et exterminer des peuples en grand nombre.

C'est pourquoi si les jours de deuil n'avaient étés abrégés, personne n'aurait la vie sauve.

Esaïe 11
15 Le Seigneur asséchera la lagune de l’Égypte, il lèvera la main contre l’Euphrate, dans l’ardeur de son souffle ; il le divisera en sept ruisseaux où l’on marchera en sandales. 16 Il y aura une route pour le reste de son peuple, ce reste qui reviendra d’Assour, comme il y eut une route pour Israël, le jour où il monta du pays d’Égypte.

Keyril

Messages : 79
Date d'inscription : 26/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

de l'Exode

Message par Keyril le Dim 13 Mar - 16:35

Esaïe 8 :
1 L’Éternel me dit: "Prends une grande tablette et écris dessus en caractères lisibles pour la foule: proche est le pillage, imminente la déprédation."

12 "N'appelez point coalition ce que ce peuple appelle coalition, ne craignez pas ce qui cause sa terreur; n'en tremblez point." 13 C'est l’Éternel-Cebaot que vous devez sanctifier; qu'il soit l'objet de vos craintes et de vos appréhensions. 14 Il est un saint Refuge, mais il sera aussi une pierre d'achoppement, un écueil propre à faire trébucher pour les deux maisons d'Israël, un piège et un filet pour les habitants de Jérusalem. 15 Beaucoup d'entre eux s'y heurteront et se briseront en tombant; ils s'embarrasseront dans le filet et y resteront pris. 16 Il faut tenir secrète la leçon, mettre un sceau sur l'enseignement parmi mes disciples.


Esaïe 26
19 Que tes morts revivent! Que mes cadavres se relèvent! -Réveillez-vous et tressaillez de joie, habitants de la poussière! Car ta rosée est une rosée vivifiante, Et la terre redonnera le jour aux ombres. 20 Va, mon peuple, entre dans ta chambre, Et ferme la porte derrière toi; Cache-toi pour quelques instants, Jusqu'à ce que la colère soit passée.

Esaïe 18
4 Voici, en effet, ce que m'a dit le Seigneur: "Je demeurerai tranquille, et de ma résidence je contemplerai les événements, calme comme la lumière sereine du soleil matinal, comme le nuage qui apporte la rosée pendant les chaleurs de la moisson."

19Oui, peuple de Sion, habitant de Jérusalem, Tu ne pleureras plus! Il te fera grâce, quand tu crieras; Dès qu'il aura entendu, il t'exaucera. 20Le Seigneur vous donnera du pain dans l'angoisse, Et de l'eau dans la détresse; Ceux qui t'instruisent ne se cacheront plus, Mais tes yeux verront ceux qui t'instruisent. 21Tes oreilles entendront derrière toi la voix qui dira: Voici le chemin, marchez-y! Car vous iriez à droite, ou vous iriez à gauche. 22Vous tiendrez pour souillés l'argent qui recouvre vos idoles, Et l'or dont elles sont revêtues; Tu en disperseras les débris comme une impureté: Hors d'ici! leur diras-tu.

23Alors il répandra la pluie sur la semence que tu auras mise en terre, Et le pain que produira la terre sera savoureux et nourrissant; En ce même temps, tes troupeaux paîtront dans de vastes pâturages. 24Les boeufs et les ânes, qui labourent la terre, Mangeront un fourrage salé, Qu'on aura vanné avec la pelle et le van. 25Sur toute haute montagne et sur toute colline élevée, Il y aura des ruisseaux, des courants d'eau, Au jour du grand carnage, A la chute des tours. 26La lumière de la lune sera comme la lumière du soleil, Et la lumière du soleil sera sept fois plus grande Comme la lumière de sept jours, Lorsque l'Eternel bandera la blessure de son peuple, Et qu'il guérira la plaie de ses coups.


Genèse 37:
9Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit: J'ai eu encore un songe! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi. 10Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit: Que signifie ce songe que tu as eu? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi?


Dernière édition par Keyril le Ven 25 Mar - 15:19, édité 1 fois

Keyril

Messages : 79
Date d'inscription : 26/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Zarzou le Lun 14 Mar - 21:33

J'ai lu ton message hier et j'ai travaillé aujourd'hui sur le livre d'Isaïe bien que j'avais commencé une étude sur les arbres du jardin, je me suis penchée sur ce dernier sujet... Curieusement, je ne l'avais jamais lu comme je le faisais aujourd'hui, c'était très éclairée. Ta sélection est surprenante... Very Happy

PS: Je pense à t'appeler mais je suis vraiment surmenée, le soir je suis épuisée, c'est déjà l'heure pour moi de me coucher (je me lève beaucoup plus tôt vers 5 h). Je ne sais pas pour toi mais en ce moment je me sens très sollicitée intérieurement, sollicitée à travailler pour la compréhension et c'est très laborieux mais édifiant.

Zarzou

Messages : 78
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 49
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Zarzou le Mar 15 Mar - 11:44

J'y reviens, je me livre depuis hier à une toute nouvelle lecture, je soulève les images et je lis ainsi :

CHAPITRE 7 - 1. Et c'est aux jours d'Ahaz (1) bèn Iotâm (2) bèn 'Ouzyahou (3), roi de Iehouda (4), Retînt (5) , roi d'Arâm (6), monte à Ieroushalaîm (7), avec Pèqah, bèn Remalyahou (9) , roi d'Israël (10) , en guerre contre elle; mais il ne peut guerroyer contre elle.

Et c‘est aux jours du soutien, qu‘engendre l‘intégrité, qu‘engendre la puissance de l‘éternel, règne de louanges, ferme, règne de l’élevé, monte au fondement de la paix, avec la vue qu’engendre la gloire de l’éternel, règne [El-Sarah]  de la persévérance par l‘éternel, en guerre contre elle; mais il (Ahaz=le soutien) ne peut guerroyer contre elle [le fondement de la paix = la cité.]

Curieusement, le texte me semble tout à fait juste avec ce qui se soulève ( de lui-même ) en moi en soulevant les images selon, non pas ma pensée, mais ce que je réalise. De ce qui est soutenu, invité à devoir être réaliser: je peux réaliser la parole. Non plus des rois, des reines, des guerres sanglantes entre hommes mais "autre chose" tout en soi...

Keyril a écrit:Esaïe 7 - 14 C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous). 15 De crème et de miel il se nourrira, jusqu’à ce qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien.

La vierge est une terre Sainte, le lieu du repos de Dieu promis aux siens. C'est de ce lieu de repos qu'émerge la pierre.
De cet idée de repos offert par Dieu à son enfant avant sa pleine maturité, je pense que c'est ainsi que le fils de l'Homme, afin que l’Écriture soit accomplie, vient demeurer à Nazareth (Nazareth = "verdoyant, germe, rejeton " ou "protectrice, gardienne" ou encore ''ville des Nazirs'').

Le symbolisme du lait et du miel semblent s'apparenter à la douceur nourricière (de l'homme à la nature, donc de l'homme à Dieu). Dans le Cantique des cantiques, la formule fait partie de la relation amoureuse. La femme aimée est décrite avec les caractéristiques de la terre d'Israël. En l'embrassant, l'amant goûte au lait et au miel (Ct 4,11). Le miel est le symbole de la douceur, de la bonté, des choses agréables : « Les paroles aimables sont un rayon de miel » (Pr 16,24); « Les paroles de Yahvé sont plus douces que le miel » (Ps 19,11).

Dans ce chapitre d'Isaïe, je lis comment (par quelles forces, puissances) se déroule la naissance de celui qui après avoir été instruit "le lait, le miel" réalise qu'il est pris en étau entre deux forces (deux rois, double règne) - les forces selon la chair (pour nourriture de la chair) et les forces de l'éternel (pour nourriture selon le souffle: miel et lait). Le signe lui permet en effet de reconnaitre "en lui-même" ce travail qui "le" réalise comme un fils de l'homme et fils de dieu. L'Imanou-Él émerge ainsi par la présence de l'éternel...

Ce verset me parait fondamental pour éclairer ta sélection : ISAÏE 7 - 16. Oui, avant que l'adolescent sache rejeter le mal et choisir le bien, la glèbe sera abandonnée, là où tu abhorres, en face de ses deux rois.

Ou selon mon modèle de lecture, j'illustrerai ainsi : Oui, avant que le serviteur (le fils) sache rejeter le mal et choisir le bien, la pensée selon la chair sera abandonnée, à l'endroit de ce que tu réprouves pour le haïr, face à ce qui règne selon la pensée (volonté) de l'éphémère (chair) et ce qui règne selon la pensée (volonté) de l'éternel = en face de ses deux rois.

Selon la pensée du messie: on ne peut servir deux maîtres (deux rois);

Zarzou

Messages : 78
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 49
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Keyril le Mar 15 Mar - 20:47

Je suis de même réjoui de lire ta synthèse de cette part des Textes !

C'est ce que je ressens également. Et j'ai le sentiment que de ce qui nous paraît aujourd'hui comme interne, fera sens à échelle plus grande demain – que nous changeons en vue de l'heure qui approche.

Esaïe 13 :
1 Proclamation sur Babylone. Ce que vit Esaïe, fils d'Amoç.

Proclamation sur la porte des dieux (Bab ilâni). Ce que vit le sauvé par Dieu (Dieu sauve), engendré par le port(eur) de fardeaux. Le porteur de fardeau est le fils de l'Homme, le souffle, et le fardeau est l'Homme de péché, la terre.

Esaïe 53
5 Mais lui (le souffle), il était déshonoré à cause de nos révoltes, broyés à cause de nos perversités (la terre): la sanction(la mort du souffle), gage de paix pour nous, était sur lui, et dans ses plaies se trouvait notre guérison.

La terre est portée comme un vêtement par le souffle. Si le souffle disparaît, la terre n'a plus de raison d'être. La souffrance du souffle instruit la terre, car au fond de son être, aimer la rappelle à écouter cette souffrance comme la sienne. La terre risque l'enchaînement ; si sa mort n'est pas volontaire, elle sera définitive. C'est la plaie volontaire du souffle qui instruit la terre sur la nature de l'amour, le renoncement qu'il implique.

Keyril

Messages : 79
Date d'inscription : 26/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Keyril le Mar 15 Mar - 20:55

Zarzou a écrit:
Ce verset me parait fondamental pour éclairer ta sélection : ISAÏE 7 - 16. Oui, avant que l'adolescent sache rejeter le mal et choisir le bien, la glèbe sera abandonnée, là où tu abhorres, en face de ses deux rois.

Ou selon mon modèle de lecture, j'illustrerai ainsi : Oui, avant que le serviteur (le fils) sache rejeter le mal et choisir le bien, la pensée selon la chair sera abandonnée, à l'endroit de ce que tu réprouves pour le haïr, face à ce qui règne selon la pensée (volonté) de l'éphémère (chair) et ce qui règne selon la pensée (volonté) de l'éternel =  en face de ses deux rois.

Selon la pensée du messie: on ne peut servir deux maîtres (deux rois);

Vision remarquable =)!

Keyril

Messages : 79
Date d'inscription : 26/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Zarzou le Mar 15 Mar - 21:58

Ennnfin! Nous pouvons nous rejoindre par la compréhension: que du bonheur ! Very Happy

PS: Je poursuivrais demain sur ce chemin...

Zarzou

Messages : 78
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 49
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Keyril le Mer 16 Mar - 8:23

Esaïe 13
2 Sur une montagne pelée, dressez un étendard, poussez des cris, agitez la main, pour qu'ils viennent aux portes des seigneurs. 3 Moi, j'ai mandé ceux qui me sont consacrés, j'ai convoqué des guerriers dans ma colère, ceux que réjouit mon honneur.

Dans ma vision, la porte des seigneurs est une porte ouverte dans le ciel : une arrivée mandée d'en haut pour apparaître au monde. L'idée de Babylone soit la porte des dieux est inscrit dans les cycles des fils de Dieu : lors de l'exil à Babylone, Dieu me juge (Dan-y-El) en ceci qu'il me fait connaître le jugement. Qu'en penses-tu ?

Cela dit, les fils de Dieu annoncés ici ne semblent pas être les mêmes que ceux qui sont destinés à connaître le jugement ; pour ceux-ci, le salut est dans la confiance et le calme.

Keyril

Messages : 79
Date d'inscription : 26/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Zarzou le Mer 16 Mar - 21:12

CHAPITRE 13 - 1. Charge de Babèl qu'a contemplée Iesha'yahou bèn Amos: 2. Sur le mont chauve, portez la bannière, élevez la voix pour eux, balancez la main; qu'ils viennent aux ouvertures des gratificateurs ! 3. Moi, j'ordonne à mes consacrés, j'appelle aussi mes héros pour ma narine, les exultants de mon orgueil.

Que j'y ajoute mon grain de sel...  Very Happy

1. Fardeau, charge de confusion[Babèl] qu'a vu le sauveur[Yasha] unique[Yahh] engendré[ben] de la puissance [Amos/'Amowts]: 2. Sur le montagne dévoilée[Shaphah], élevez le signe [Nec] (ou portez le signal ), élevez la voix pour eux, tendez la main, qu'ils viennent aux ouvertures [Pethach] des nobles gratificateurs [Nadiyb] ! Moi, j'ordonne à mes consacrés, j'appelle aussi mes héros dans ma colère etc...

Je suis tout à fait d'accord avec l'idée de la porte dans les ciels (par l'ouverture des nobles, des seigneurs gratificateurs), de cette arrivée voulu d'en haut pour apparaître au monde. Par contre je ne comprends pas que tu qualifies Babel de la porte des dieux, lorsqu'elle représente pour moi une profonde confusion ou un lieu de confusion selon sa définition, plus apte à illustrer la confusion qui règne dans l'esprit de l'homme. Je vais revenir demain étoffer davantage. Je n'ai pas eu beaucoup de temps aujourd'hui, nous sommes mercredi, ma fille était à la maison je devais m'occuper d'elle. Je voudrais revoir cela demain en toute tranquillité...


Zarzou

Messages : 78
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 49
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Keyril le Mer 16 Mar - 22:19

Logion 2. (1) Jésus a dit : 15 Celui qui cherche, qu’il ne cesse de chercher jusqu’à ce qu’il trouve ; (2) quand il aura trouvé, il sera troublé ; (3) troublé, il s’étonnera et il régnera sur le Tout.

Ce trouble marque la fin de la confusion, après l'apogée du dévoilement de cette confusion et à l'aube d'une ère nouvelle, interne tout premièrement car en soi est l'origine de tout changement et de tout règne.

ça marche. A demain Zarzou =)

Keyril

Messages : 79
Date d'inscription : 26/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Keyril le Jeu 17 Mar - 11:53

Noah 11
5 Le Seigneur descendit sur la terre, pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils de l'homme; 6 et il dit: "Voici un peuple uni, tous ayant une même langue. C'est ainsi qu'ils ont pu commencer leur entreprise et dès lors tout ce qu'ils ont projeté leur réussirait également. 7 Or çà, paraissons! Et, ici même, confondons leur langage, de sorte que l'un n'entende pas le langage de l'autre." 8 Le Seigneur les dispersa donc de ce lieu sur toute la face de la terre, les hommes ayant renoncé à bâtir la ville. 9 C'est pourquoi on la nomma Babel, parce que là le Seigneur confondit le langage de tous les hommes et de là l’Éternel les dispersa sur toute la face de la terre.

La ville et la tour représente pour moi l'édifice matériel, siège de la suffisance humaine par ses solutions d'intelligence terrestre. C'est pourquoi « Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes » (1 Corinthiens 1 :27).

« J'anéantis les signes des prophètes de mensonge, Et je proclame insensés les devins; Je fais reculer les sages, Et je tourne leur science en folie. »
(Esaïe 44:25) afin que le juste puisse dire ceci : « Formez des projets, et ils seront anéantis; Donnez des ordres, et ils seront sans effet: Car Dieu est avec nous. » (Esaïe 8:10)

Babylone est le lieu de la confusion, mais aussi de la dispersion :

Zacharie 10
9 Je les disperserai parmi les peuples, Et au loin ils se souviendront de moi; Ils vivront avec leurs enfants, et ils reviendront.

Selon ce plan, le lieu de l'exil est aussi celui de la révélation.

Keyril

Messages : 79
Date d'inscription : 26/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Zarzou le Jeu 17 Mar - 12:35

Keyril a écrit:Dans ma vision, la porte des seigneurs est une porte ouverte dans le ciel : une arrivée mandée d'en haut pour apparaître au monde. L'idée de Babylone soit la porte des dieux est inscrit dans les cycles des fils de Dieu : lors de l'exil à Babylone, Dieu me juge (Dan-y-El) en ceci qu'il me fait connaître le jugement. Qu'en penses-tu ?
Tout à fait, je vois tout à fait les choses ainsi selon ce que je souligne de ta pensée. Je crois en effet (pour le distinguer intérieurement) que non seulement dieu me juge mais me corrige aussi, je m'attache à rester attentive  tant il est vrai que je m'emballe vite..

Curieusement, je ne ressens pas cela comme un chance eut égard à tous ceux qui sont orphelins mais comme une charge, un devoir, une obligation... Cela, c'est ce que je ressens, viennent les questions, cela va de soi - Mais pourquoi !? Quelle est la finalité de ce que je reçois sans avoir eu à le demander, sans avoir à le chercher puisque cela vient à moi. Qu'ensuite je rumine est dans l'ordre des choses ignorant ce que cette nourriture me procure pour me sentir comme une larve dans un cocon qui ne sait pas en quoi il sera transformé : coléoptère ou papillon.

Cela dit, les fils de Dieu annoncés ici ne semblent pas être les mêmes que ceux qui sont destinés à connaître le jugement ; pour ceux-ci, le salut est dans la confiance et le calme.
Cette idée me fait penser aux deux rameaux... J'aime bien tes idées.

Je suis revenue ce matin sur l'énigme du petit soleil, Shimshôn, concernant le miel que produise les abeilles; j'ignorait que l'origine du mot abeille en hébreux [Debowrah] était celui de la parole qui sort de la bouche de dieu [dabar] "pour un sens du mouvement" et j'illustrerais alors ce que je viens de t'écrire sur l'enseignement qui vient à soi-même dans ce logion : 7) Il a dit: Heureux est le lion que l'homme mangera, et le lion sera homme; Et méprisable est l'homme que le lion mangera, et le lion sera homme.

Shophtîm - JUGES CHAPITRE 14 - 5. Shimshôn descend avec son père et sa mère à Timna. Ils viennent jusqu’aux vignobles de Timna; et voici: un lionceau de lions rugit à son abord. 6. Le souffle de IHVH-Adonaï triomphe en lui. Il le dépèce comme se dépèce un chevreau; et rien, il n’avait rien en ses mains. Il ne rapporte pas à son père, ni à sa mère, ce qu’il avait fait. 7. Il descend et parle à la femme. Elle est droite aux yeux de Shimshôn. 8. Il retourne après quelques jours, pour la prendre. Il s’écarte pour voir la dépouille du lion. Et voici un essaim d’abeilles dans la carcasse du lion et du miel. 9. Il le recueille dans ses paumes; il va, va et mange. Il va vers son père et vers sa mère, leur en donne et ils mangent. Mais il ne leur rapporte pas qu’il avait recueilli le miel de la carcasse du lion.
L'énigme du petit astre : 14. Il leur dit: « Du mangeur est sorti du manger; du rude est sorti du doux. » Ils ne peuvent rien apporter de l’énigme, trois jours !

15. Et c’est le septième jour. Ils disent à la femme[la génisse] de Shimshôn: « Séduis ton homme, il rapportera pour nous l’énigme, de peur que nous t’incinérions, toi et la maison de ton père, au feu. Est-ce pour hériter de nous que vous nous avez appelés, n’est-ce pas ? »
16. La femme de Shimshôn pleure contre lui et dit: « Tu me hais seulement, tu ne m’aimes pas. Tu as énigmé une énigme pour les fils de mon peuple; et à moi, tu ne me l’as pas rapportée. » Il lui dit: « Voici, à mon père et à ma mère je n’ai rien rapporté, et à toi, la rapporterais-je ? »
17. Elle pleure contre lui les sept jours que dure pour eux le festin. Et c’est au septième jour, il la lui rapporte; oui, elle le harcelait. Elle rapporte l’énigme aux fils de son peuple.
18. Les hommes de la ville lui disent, le septième jour, avant le déclin de l’astre: « Quoi de plus doux que le miel ? Et quoi de plus rude que le lion ? » Il leur dit: « Si vous n’aviez pas labouré avec ma génisse, vous n’auriez pas trouvé mon énigme. »
19. Le souffle de IHVH-Adonaï triomphe en lui. Il descend à Ashqelôn, frappe trente hommes d’entre eux et prend leurs effets. Il donne les rechanges aux rapporteurs de l’énigme. Sa narine brûle. Il monte à la maison de son père.
20. Et la femme de Shimshôn est à l’un de ses compères, dont elle est la compagne.

Zarzou

Messages : 78
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 49
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Zarzou le Jeu 17 Mar - 12:37

Keyril a écrit:
Selon ce plan, le lieu de l'exil est aussi celui de la révélation.
J'approuve tout à fait... Very Happy

Zarzou

Messages : 78
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 49
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: du lait et du miel, de l'Exode

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum