Les quatre êtres vivants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les quatre êtres vivants

Message par Keyril le Ven 26 Fév - 10:42

Ezechiel chapitre 1:

Et au milieu l'image de quatre Haïot ; et voici leur aspect, elles avaient figure humaine. 6 Chacune avait quatre visages et chacune quatre ailes. 7 Leurs pieds étaient des pieds droits; la plante de leurs pieds était comme celle d'un veau et ils étincelaient comme de l'airain poli. 8 Et des mains d'hommes apparaissaient sous leurs ailes des quatre côtés; et les quatre avaient leurs visages et leurs ailes. 9 Joignant leurs ailes l'une à l'autre, elles ne se retournaient pas dans leur marche, chacune allait droit devant elle. 10 Quant à la forme de leurs visages, elles avaient toutes quatre une face d'homme et à droite une face de lion, toutes quatre une face de taureau à gauche et toutes quatre une face d'aigle.

Une face d'homme, de lion, de taureau, d'aigle ;

Homme

Symbole spécifique d'une création de Dieu, ses enfants, figure de l'entité qui marche debout sur ses pieds.

Lion
Symbole de courage à droite, donc dans le mode de pensée, figure messianique conquérante

Taureau
Symbole de puissance à gauche, donc grande capacité émotionnelle, figure sacrificielle

Aigle

Symbole de clairvoyance derrière, donc de ce qui est caché, figure de l'entité ailée

Veau :

Symbole du jeune bétail, figure du don tendre. L'airain poli des pieds droits ; ce qui est solide et pur, étincelant.

11 Et leurs faces et leurs ailes étaient éployées vers le haut; elles en avaient deux jointes ensemble, et deux recouvraient leur corps. 12 Chacune allait droit devant elle; du côté où l'esprit dirigeait leur marche, elles allaient, sans se détourner dans leur vol.

Ceci m'évoque les Séraphins d'Esaïe 6. Si l'entité ailée est symbole de clairvoyance, les ailes qui couvrent le corps sont symbole de capacité d'introspection, les ailes rejointes vers le haut sont symbole de lien à Dieu. Les Séraphins d'Esaïe possèdent six ailes, « deux pour se couvrir le visage, deux pour se couvrir les pieds, et deux pour voler ».

13 Quant à l'aspect des Haïot, elles apparaissaient comme des charbons en feu, incandescents, comme des flambeaux; un feu circulait entre les Haïot, et ce feu avait un rayonnement et du feu sortaient des éclairs. 14 Et les Haïot allaient et venaient, tel l'éclair. 15 Et je regardai les Haïot, et voici qu'il y avait une roue à terre, près des Haïot, vers leurs quatre faces. 16 L'aspect des roues et leur structure ressemblaient au Tarchich; toutes quatre avaient même forme; et pour leur aspect et leur structure, c'était comme si une des roues était encastrée dans l'autre. 17 Elles allaient de leurs quatre côtés, quand elles se mouvaient, sans se retourner dans leur marche. 18 Leurs jantes étaient d'une hauteur redoutable et toutes quatre avaient leurs jantes pleines d'yeux tout autour. 19 Et quand les Haïot marchaient, les roues avançaient aussi avec elles, et quand les Haïot s'élevaient de terre, les roues s'élevaient aussi. 20 Où l'esprit voulait aller, elles allaient, et les roues s'élevaient dans le même sens qu'elles, car l'esprit de la Haïa était dans les roues. 21 Avec elles elles marchaient, avec elles elles s'arrêtaient; quand elles s'élevaient de terre, les roues s'élevaient comme elles; car l'esprit de la Haïa était dans les roues.

Les roues semblent être, pour moi, une partie important de l'instrument de moisson ; lorsque la Gloire passe au milieu du peuple, c'est pour le mettre à l'épreuve.

22 Et sur la tête de la Haïa apparaissait un firmament, comme un cristal immense qui s'étendait au-dessus de leur tête, en haut. 23 Et sous ce firmament leurs ailes étaient droites l'une contre l'autre, chacun en avait deux qui recouvraient le corps d'un côté et chacun deux qui le couvraient de l'autre côté. 24 Et j'entendais le bruit de leurs ailes, pareil, quand ils s'avançaient, au murmure d'eaux puissantes, à la voix du Tout-Puissant; un bruit tumultueux comme celui d'un campement: quand ils s'arrêtaient, leurs ailes pendaient immobiles. 25 Puis, il y eut une voix au-dessus du firmament qui dominait leur tête: quand ils s'arrêtaient, leurs ailes pendaient immobiles. 26 Et par dessus le firmament qui dominait leur tête, il y avait comme une apparence de pierre de saphir, une forme de trône, et sur cette forme de trône une forme ayant apparence humaine par-dessus. 27 Et je vis comme un hachmal, comme une sorte de feu entouré d'un réceptacle, depuis ce qui semblait ses reins jusqu'en haut; et depuis ce qui semblait ses reins jusqu'en bas, je vis comme un feu avec un rayonnement tout autour. 28 Tel l'aspect de l'arc qui se forme dans la nue en un jour de pluie, tel apparaissait ce cercle de lumière; c'était le reflet de l'image de la gloire de l'Éternel.

La possibilité que les quatre Haïot (êtres vivants) puissent être des hommes en vertu de leurs faces humaines m'avait échappé.

Keyril

Messages : 79
Date d'inscription : 26/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre êtres vivants

Message par Zarzou le Ven 26 Fév - 21:45

Ce texte est très intéressant... Pourrait on le rapprocher de celui-ci:

APOCALYPSE CHAPITRE 4 - 1. Après cela, je vois, et voici une porte ouverte au ciel. La voix, la première, que j'entends me parler comme un shophar, dit: Monte, ici, je te montrerai ce qui adviendra après cela. 2. Vite, j'y suis en souffle. Et voici, un trône se trouve là, au ciel, et sur le trône, un Assis; 3. l'Assis a comme l'apparence, d'une pierre de jaspe, de sardoine, et un arc-en-ciel, autour du trône, semblable, en apparence, à l'émeraude. 4. Autour du trône, des trônes, vingt-quatre; et sur les trônes, vingt-quatre Anciens assis habillés de vêtements blancs; et sur leurs têtes, des couronnes d'or.
5. Du trône sortent éclairs, voix, tonnerres. Sept lampes de feu brûlent en face du trône: ce sont les sept souffles d'Elohîms. 6. En face du trône, comme une mer de glace semblable à du cristal. Au milieu du trône et autour du trône quatre Vivants, remplis d'yeux, devant et derrière. 7. Le Vivant, le premier, est semblable à un lion; le second Vivant est semblable à un taurillon; le troisième Vivant a la face d'un homme; et le quatrième Vivant, semblable à un aigle, vole.

Dans le verset 7, trois des vivants sont semblables à ( lion, taurillon, aigle) mais le quatrième n'est pas semblable à un homme mais porte la face d'un homme... Pourquoi !?


Zarzou

Messages : 78
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 49
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre êtres vivants

Message par Keyril le Sam 27 Fév - 11:57

Très bon rapprochement – je pense que les quatre Vivants représentent surtout la nature de celui qui siège sur le trône. Dans la mesure ou les quatre sont l'aspect de la Gloire, ils sont multiples et semblables pour constituer le mystère du mandat (« Fils d'homme, tiens-toi debout car je vais te parler. » « Fils d'homme, je t'envoie vers les fils d'Israël »), unifiés et distincts pour constituer la révélation de l'accomplissement (« Monte ici » « je te montrerai ce qui adviendra après cela »).

Si les quatre  sont alors parvenus à l'unité parfaite « au milieu du trône et autour du trône » leurs attributs ne se distinguent plus de la gloire même de l'agneau immolé ; cette idée accomplissement forme ces questions, auxquelles je propose ces idées :

Qu'est-ce qui, en Christ, caractérise un accomplissement en tant que :
lion : l'esprit vainqueur des ennemis
taureau : le transport de charges importantes
aigle : l'esprit de message
homme : la patience envers les siens.

Keyril

Messages : 79
Date d'inscription : 26/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre êtres vivants

Message par Zarzou le Sam 27 Fév - 19:28

Keyril a écrit:Qu'est-ce qui, en Christ, caractérise un accomplissement en tant que :
lion : l'esprit vainqueur des ennemis
taureau : le transport de charges importantes
aigle : l'esprit de message
homme : la patience envers les siens.

Cela fait bien deux heures que je médite cette question mais à chaque fois je reviens sur la même réponse: le dabar. Ce qui caractérise un accomplissement est la démonstration qu'il en est faite. Les démonstrations du messie sont exceptionnelles. Mais je pense que tu avais une idée en tête en posant cette question, le cas échéant, explique moi ce qui se dessinait selon toi...

Zarzou

Messages : 78
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 49
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre êtres vivants

Message par Keyril le Dim 28 Fév - 8:44

Le dabar : le verbe?
Chaque accomplissement en Christ ne peut être atteint  que par la parole de Dieu, c'est sûr.
Non...=) j'ai proposé une réponse pour chaque figure - si tu les réunifies sous la Parole, je suis d’accord.

Serait-il possible de rapprocher cette vision et celle de Zacharie?

Zacharie 2 -deuxième vision de Zacharie :
01 Je levai les yeux et voici ce que j’ai vu : c’était quatre cornes. 02 Je dis à l’ange qui me parlait : « Ces cornes, que sont-elles ? » Il me répondit : « Ce sont les cornes qui ont dispersé Juda, Israël et Jérusalem. » 03 Puis le Seigneur me fit voir quatre forgerons. 04 Et je dis : « Ceux-ci, que viennent-ils faire ? » Il me répondit : « Les cornes ont dispersé Juda, au point que personne n’osait plus relever la tête ; mais ceux-ci sont venus pour effrayer et faire trembler les cornes des nations qui se sont levées contre le pays de Juda afin de le disperser. »

Keyril

Messages : 79
Date d'inscription : 26/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre êtres vivants

Message par Zarzou le Dim 28 Fév - 10:54

Oui, tout à fait, cela me parle en effet... La corne symbolise "un pouvoir, une tête, une force"

Dans ce texte, il me parait évident que les quatre cornes représentent des pouvoirs (ce peut être des rois, des alliés sur un système politique) qui ont dispersés (aliénés, asservis) le peuple, les quatre forgerons c'est intéressant, illustrent "ceux qui forgent quelque chose" (un nouveau pouvoir ? Une plus grande corne ou plus petite mais plus solide ? ) En tout cas nos forgerons ont les moyens d'ébranler ces pouvoirs...

J'ai essayé de distinguer les quatre symboles mais j'ai été retenu par une distinction (qui me préoccupe encore) sur la figure de l'aigle: ses ailes. Il semblerait que les ailes peuvent être distinguées du grand aigle comme ici:

APOCALYPSE 13. Quand le dragon se voit jeté à terre, il poursuit la femme qui a enfanté le mâle. 14. Sont données à la femme les deux ailes du grand aigle, pour qu'elle s'envole au désert, vers son lieu, où elle est nourrie là un temps, des temps et la moitié d'un temps, loin de la face du serpent.

L'aigle illustre le messager, la femme donc reçoit les ailes pour s'envoler "vers son lieu" c'est à dire intérieurement (nous sommes dans une situation d'introspection). Le lion, représente l'autorité de la parole ou la parole d'autorité. Ce qu'il rugit, s'impose de lui-même. Le taureau ou taurillon est surmonté de deux cornes sur sa tête, deux pouvoirs, deux forces couronnent sa tête. L'homme quand à lui est une créature qui peut être pourvu de tout cela...




Zarzou

Messages : 78
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 49
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre êtres vivants

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum